Google c’est un peu comme l’œil de Sauron du bien (ou pas)pour ceux qui ne comprennent pas la référence, désolé …

[malife] #Passer cette balise pour lire directement le pourquoi du comment de l’article

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je me sens obligé d’écrire quelques mots sur l’aspect fantomatique du blog depuis plus de 3 ans. Pourquoi cette absence ? Tout simplement, je n’ai pas eu le temps ! …

Oui enfin, je n’ai surtout pas pris le temps car je l’ai consacré ailleurs. Entre mon dernier article et celui-ci, j’ai eu 2 enfants et donc un rythme de vie forcément bien plus dense où le temps libre devient beaucoup plus rare et précieux.

Le 1er est arrivé peu de temps après ma dernière intervention concernant la pagination (oui OK, on s’en fou un peu, c’est tellement vieux, mais j’avais juste envie de placer un lien) puis la petite dernière est arrivée en fin d’année dernière (il est bon de remarquer la nuance entre la dernière ou la 2ème).

[/malife]

Yahoo (aha), je suis mobile-friendly ! … enfin pas tout à fait.

En ce moment, ce qui excite la communauté SEO au sens large (et tout Webmaster un minimum à l’écoute du Web) est le nouvel algorithme de Google qui va débarquer ce 21 avril, celui qui vise à favoriser le responsive avec le fameux label « Mobile-Friendly ».

Sérieusement, allez voir le suggest de la requête « google mobile friendly » qui propose « google mobile friendly 21 avril », c’est dingue.

Cela fait un moment que Google prépare le terrain et envoie plusieurs signaux montrant l’importance évidente de cet aspect comme un critère qui aura son poids tôt ou tard dans le ranking. Voilà qui est chose faite !

Le site où vous vous trouvez est responsive depuis environ 1 an, oui je n’ai rien publié mais je l’ai maintenu à jour et bichonné comme il faut (surtout après m’être pris plusieurs attaque DDoS dans les dents après 1 année d’inactivité totale … bref). A l’époque, j’avais également mis en ligne cette incroyable page boite à outils pour tester les possibilités de mon nouveau thème tout en mettant à l’épreuve le crawl (aucune réactivité comme il fallait s’y attendre).

Par curiosité, un matin, accompagné de mon thé vert Genmaicha (j’ai arrêté le café ou plutôt j’ai vraiment calmé, mon estomac étant troué par les résidus de caféine en excès), je me décide à tester ma compatibilité mobile (désolé Google si l’ancre est trop opti, au pire, un désaveu et c’est réglé) via le nouvel outil mis à disposition par Google et voilà ce qu’il me dit :

mobile friendly fail

Mais Google, qu’est-ce que tu me racontes là ?

C’est ce qu’on peut appeler un big fail !

J’utilise le thème DIVI de chez ElegantThemes (lien affilié, c’est seulement psychologique, c’est nullement ampli d’avidité) qui est totalement responsive. Mes premiers réflexes face à cette hérésie :

  1. Vérifier si mon thème est à jour, il ne l’était pas (ouf c’est bon, c’est ça), je le met à jour (j’aime bien ces petits moments de naiveté où l’on pense qu’un problème incompris peut se résoudre si facilement comme le fait d’éteindre et de rallumer son PC pour le guérir, il n’y a pas plus magique comme remède). Résultat : FAIL !
  2. Vérifier un autre site qui possède ce thème, un qui m’appartient et celui en démo sur le site officiel du créateur. L’autre mien a le même problème, l’officiel est « Parfait. Cette page est adaptée aux mobiles. » (OK Google t’aimes pas ma gueule ?) … Je suis donc coupable. Résultat : FAIL !
  3. Vérifier les modifications que j’ai pu faire par rapport à l’original, c’est assez mineure, comme le footer et quelques trucs ridicules n’impactant surement pas. Je ne m’embête pas, je balance directement l’original et je test. Résultat : FAIL !
  4. Vérifier en l’état avec le thème officiel sans customisation et en désactivant tous mes plugins. Je test avec 2 ou 3 gouttes de sueur me rappelant que je suis démuni de compréhension et de logique. Résultat : FAIL !
  5. Vérifier l’heure puis ma TDL (ToDoList, au cas où), je commence à me dire que le bibi de ma fille approche, qu’elle va se réveiller en transe et que mon précieux temps de production vole en éclat. Résultat : FAIL !
  6. Après une grande interlude, j’analyse plus en détail ce qui peut causer ces erreurs. Je ne trouve rien de particulier puis je finis par capter que Google me signale les ressources pour lesquelles il ai bloqué par le fichier robots.txt … Hmm … OK, mes yeux s’illuminent, j’ai une piste valable et plausible (là je le sais, c’est ça), oui, j’ai toujours eu le réflexe de bloquer mes fichiers CSS. Je l’autorise donc à les consulter. Résultat : SUCCESS !

Maintenant le dilemme SEO !

  1. Est-ce que Google savait au fond de lui (algorithmiquement parlant, ça se dit ?) que j’étais full responsive ? (et donc à l’abri malgré les indications de son tool, qui deviendrait donc assez bancal et peu représentatif de la puissance algorithmique de Google).
  2. Est-ce que Google était incapable depuis plusieurs mois de comprendre que j’étais full responsive ? (et donc j’étais en danger, malgré une utilisation utilisateur parfaite en tant que mobinaute, ce genre de tool serait donc totalement indispensable pour visualiser à l’identique l’interprétation de Google).

Je n’arrive pas vraiment à trancher parfois je suis convaincu que Google n’est qu’un robot (bête et méchant) parfois qu’il est tout puissant (observant et analysant toutes les ressources du Web même celles dont l’accès lui a été refusé, la curiosité avec le pouvoir n’a pas de limite).

Je me suis rappelé de cet article de GWT nous sollicitant à rendre accessible JavaScript et CSS pour le bien-être de tous (quand on nous dit ça c’est qu’il le fait déjà de manière officieuse, non ?).

Un test entre 2 sites (avec plus ou moins le même historique) avec et sans la modification liée au fichier robots.txt aurait pu être intéressant à suivre et d’observer le comportement après la prochaine MAJ Mobile-Friendly.

En conclusion, n’hésitez pas à vérifier vos sites responsive depuis des lustres, oubliez votre excès de confiance et surtout rendez accessible vos CSS au grand manitou si vous faites partis des SEO paranos, ça ne changera surement rien maintenant et au mieux ça validera votre test (et potentiellement cela améliorera votre image docile envers le chef tout-puissant qui voudra peut-être vous récompenser).

6c4e79988a9f419ac1ecba930e088d12QQQQQQQQQQQQ

Pin It on Pinterest

Share This