A 13h10 de ce jour, les députés ont rejeté HADOPI le texte de loi Création et Internet lors d’un vote à main levée (dont une majorité de Socialistes) alors que ce matin le Sénat avait validé le texte. HADOPI, c’est fini… (pour l’instant ?).

À ce stade, le gouvernement peut demander, à nouveau, à l’Assemblée Nationale de statuer, de manière définitive. (Art 45 de la constitution Française). S’il ne le fait pas, la navette parlementaire – va et vient entre les deux assemblées jusqu’à ce qu’elles s’accordent sur un texte – reprendra sur ce projet de loi. Le texte n’est donc pas enterré pour autant.

Source

mi, dictum sem, ut Aenean lectus dolor felis tempus ante.

Pin It on Pinterest

Share This